La 2e The Walking GV's, Voracez-les tous, la DGER reconnaîtra les siens!

Cher visiteur, j’ai à cœur de te présenter les bourreaux de la 2e Walking GV’s. Fais bien attention, car au-delà des apparences innocentes se cachent de véritables démons aussi fourbes que vous êtes libidineux.

"Remarquables chefs possédant au plus haut point les qualités du GV français, patriotes, d’une intelligence remarquable et d’une très grande valeur morale, ces héroïques foudres de guerre ont su se distinguer à maintes reprises, accomplissant à la perfection l’ensemble des missions qui leur incombaient. Jeunes GV's téméraires de la Spéciale dirigés par leur Fine et Sous-Fine, ils ont su fournir de précieux renseignements sur l’organisation de la menace strassiko-dgérique du camp de Couette Qui Flan en ces années 209, 210 et 211 !

Excellents pilotes, ils ont su monter une mission coup de poing chez l’ennemi grâce à un Go Fast de cinq véhicules légers roulant à plus de 200km/h parcourant l’itinéraire N24 entre Rennes et Guerre en moins de 20 minutes, permettant ainsi une infiltration riche en renseignements.

A maintes reprises détenus par des voraces ennemis, questionnés TTAlement dans des amphis carré-cubiques surchauffés, et ayant subi d’horribles TIG sans ne rien révéler de l’organisation à laquelle ils appartenaient, ces vaillant combattants ont pris l’ascendant psychologique sur leurs chefs ennemis, le chef B. et l’adjudant d’unité B., qui ont depuis lors déserté de leur unité.

Section 2.3 maitrisant à la perfection les nouvelles technologies, ces combattants ont su mener une attaque cyber de vaste ampleur paralysant la tête de l’organisation strassik ennemie. Ont ainsi su contester par la bouche du G1, le sens du commandement TTA de leur vorace « bazar pompier » pour jouir à l’avenir d’un sens plus aiguisé de la Thomaze.

Sur le plateau de Camerone, menant un sanglant combat face à une centaine de Légionnaires affamés, ont tenu avec ardeur et détermination leurs positions en première ligne du buffet. Privant l’ennemi de tout ravitaillement malgré ses assauts successifs, ont fait preuve d’un grand professionnalisme longuement souligné par les félicitations élogieuses du Général quant à cet héroïque victoire qui restera gravée dans l’Histoire.

S’opposant à toute morale cofato-strassik des rats mort-nés, ces intrépides guerriers sont prêts à tous les sacrifices pour la survie de leurs pairs. Dans le plus grand dénuement, ont su se procurer moults futs de bières fraiches et quantité de fromage qui les a libérés du joug djerbique.

Ont fait honneur à la Nation. Mérite d’être cité en exemple.

Au nom du DGERMAT et par les pouvoirs qui me sont conférés, je vous fais Chevaliers de la BV D’Honneur."